En fin d'exercice, les comptes d'attente TVA devront être extournés en vue du solde de clôture. Pour cela, nous avons un outil pour que la centralisation soit effectuée automatiquement. Si vous tentez d'effectuer une centralisation de la TVA sur une période inférieure à une période de déclaration de TVA, l'utilisation de la centralisation automatique de la TVA ne fonctionnera pas. Dans de tels cas, vous devez réserver manuellement la centralisation. A partir de la prochaine période de TVA, il sera possible de procéder à la centralisation. En pratique, cependant, cela ne se produit qu'après la première déclaration de TVA remplie pour les entreprises nouvellement créées.



Sur cette page, nous vous expliquons comment vous pouvez réserver manuellement cette centralisation de la TVA. Cette partie devra être réalisée avec un poste divers de type ajustement de fin d'année. Ce dernier point est important, car sinon vous verrez des erreurs dans la déclaration de TVA. En utilisant les comptes d'attente TVA, les cases TVA sont remplies. L'utilisation du type de correction de fin d'année permet de contourner ce problème.


Cette centralisation de la TVA se compose de trois entrées :


  1. L'équilibrage des comptes d'attente de la TVA pour qu'ils tombent à zéro avec un type d'élément divers Correction de fin d'année. 
  2. Déduction du compte courant TVA (494900) au 411000 ou au 451000 avec un poste divers.
  3. Le premier jour du nouvel exercice, vous saisissez la deuxième écriture pour chaque poste divers (411000/451000 à 494400) afin de pouvoir utiliser à nouveau la méthode du compte d'attente TVA pour le nouvel exercice.


Saisie 1 : solde des comptes TVA en attente (Correction de fin d'année)



Saisie 2 : Transfert compte courant TVA du dernier jour de l'exercice:



Saisie 3 : écritures d'extourne de Saisie 2